Le Blog

Dr Henri Rubinstein, neurologue pionnier du rire thérapeutique

    J’aimerais vous parler aujourd’hui du Dr Henri Rubinstein, neurologue spécialisé dans l’exploration fonctionnelle du système nerveux et ancien attaché des services de neurologie de l’hôpital Saint-Joseph et de la Pitié-Salpêtrière. Pourquoi ? Parce que c’est lui qui est à l’origine de la gélothérapie, ou thérapie par le rire.

    Le rire, allié de la bonne santé

    « Le rire est un réflexe, une réponse physique involontaire à une stimulation. […] Or, un réflexe a pour fonction de protéger l’organisme », explique le Dr Rubinstein. Le rire est un outil de médecine préventive accessible à toutes et à tous et qu’il faut développer. 

    Aujourd’hui, la thérapie par le rire est prise au sérieux concernant la qualité de vie et le processus de guérison des enfants malades. Des études en oncologie pédiatrique ont prouvé que rire permettait par exemple de diminuer la consommation d’antalgiques. 

    Pourtant, la rigologie n’est qu’à ses débuts dans le domaine des soins pour les adultes, qu’il s’agisse de personnes atteintes de cancers, de maladies dégénératives, de dépression ou de toute autre pathologie. Alors que ça fonctionne !

    Souvenez-vous, lorsque j’ai été hospitalisée après avoir attrapé le Covid, le rire m’a permis de soulager la douleur, de rendre mon séjour à l’hôpital plus agréable et d’apporter de la joie à ma voisine de chambre et aux soignants qui s’occupaient de moi.

    Un antistress naturel à la portée de tous

    L’un des meilleurs bénéfices du rire est de provoquer une profonde détente musculaire. Comme un « jogging stationnaire », selon les mots du Dr Rubinstein, l’onde du rire se transmet sur l’ensemble des muscles, jusqu’à ce que le corps se relâche complètement. Je vous mets au défi de rester debout et le corps bien droit si vous avez un fou rire !

    Cette détente s’étend à l’ensemble de l’organisme. Le rythme cardiaque s’accélère, puis diminue, la pression artérielle baisse, la ventilation pulmonaire augmente, on se sent apaisé, on respire plus profondément. Bref, on se sent bien.

    Les observations du Dr Rubinstein ont également démontré que le rire contribue fortement à diminuer le stress, qui use l’organisme et favorise le développement des maladies, grâce à la sécrétion d’endorphines. 

    Pour aller plus loin, je vous recommande le visionnage de cette émission sur la thérapie par le rire et une interview du Dr Rubinstein, diffusée sur LCP :  

    J’espère que le Dr Rubinstein ne m’en voudra pas d’avoir emprunté cette photo lors d’une merveilleuse conférence que nous avons faite , organisée par la CIAMT.

    Tags:

    Afficher les commentaires (0)

    This is a unique website which will require a more modern browser to work! Please upgrade today!