Le Blog

La musicothérapie dans l’accompagnement des autistes

    A lire également :

    La musicothérapie dans le traitement des troubles neurologiques et comportementaux

    La musique pour aider les autistes : une pratique récente

    Les effets de la musique sur des enfants handicapés ont été observés pour la première fois aux Etats-Unis dans les années 50, ce qui a marqué le début des expériences thérapeutiques avec des enfants atteints de différents handicaps, ainsi qu’avec des enfants autistes.

    L’approche Nordoff-Robbins (du nom des chercheurs qui ont initié ces pratiques) peut se résumer ainsi : tout le monde peut jouer de la musique d’une manière ou d’une autre et cette pratique peut aider à surmonter des difficultés physiques, cognitives ou émotionnelles.

    Comment fonctionne la musicothérapie avec les autistes ?

    Cette approche, qui a fait d’énormes progrès depuis, se traduit aujourd’hui par des interventions de musicothérapeutes auprès des autistes autour d’activités musicales très diverses : improvisations au piano, écoute de différents styles de musique, compositions de chansons, maniement de percussions, de xylophones ou de flûtes… toutes les techniques peuvent être utilisées, tant qu’elles servent à créer un pont entre le thérapeute et le patient.

    Connaissez-vous Percujam ?

    En voici un exemple avec une vidéo de Percujam, un groupe de musiciens composés d’éducateurs et d’artistes autistes.

    Comment ça marche ? Plusieurs zones du cerveau du patient sont stimulées par l’activité musicale, notamment celle de la mémoire. La musique est un outil de communication non-verbale privilégié pour entrer en contact avec des personnes autistes, pour qui la communication présente de réelles difficultés. Il a en outre été observé que bon nombre d’autistes étaient doués d’une sensibilité très particulière à la musique, voire possédaient « l’oreille absolue » !

    Des résultats encourageants observés

    Les résultats de la musicothérapie auprès des patients autistes sont sans appel. On notera particulièrement :

    Une évolution du comportement social.

    L’amélioration de la capacité à s’exprimer.

    Le renforcement de certains apprentissages.

    La diminution des angoisses.

    Cette pratique est donc un outil facilement accessible qui apporte ses bienfaits à toutes les personnes atteintes de troubles du spectre autistique. Pour en savoir davantage sur mon accompagnement de musicothérapeute pour les personnes autistes, je vous invite à me retrouver sur cette page 

    Un petit clin d’œil pour finir : d’après Sanseverino, on peut même soigner des jambes cassées avec la musicothérapie. C’est vous dire si cette pratique est efficace !

    « Sais-tu qu’il y a des infirmiers qui soignent les blessés en leur mettant des disques et des cassettes ? La musicothérapie au service de la fracture ouverte ! Pour un lumbago, Nougaro ou alors Django ; une jambe cassée, AC/DC, et c’est soigné 😊 »

    Tags: ,

    This is a unique website which will require a more modern browser to work! Please upgrade today!