Le Blog

L’aphasie : histoires sans paroles

    « Aphasie » vient du grec et signifie littéralement « sans parole ». Il s’agit d’un trouble qui concerne l’expression orale ou écrite, ainsi que la compréhension du langage oral et/ou la lecture. L’aphasie peut apparaître à la suite d’une lésion des zones dédiées au langage.

    Un accident ou une maladie dégénérative peuvent être à l’origine de l’aphasie

    Il ne s’agit pas d’une maladie mentale ni d’une condition avec laquelle on naît : on peut devenir aphasique après une blessure, un AVC ou à cause de la maladie d’Alzheimer. Pour en savoir plus sur les symptômes et les causes, je vous invite à consulter cette fiche complète sur l’aphasie sur le site du Centre Hospitalier Universitaire Vaudois.

    On distingue deux types d’aphasie :

    • L’aphasie de Broca touche la parole, à des degrés divers. On ne trouve pas certains mots, on s’exprime peu et lentement ou on devient incapable de parler. Mais la capacité de compréhension est intacte.
    • L’aphasie de Wernicke touche la compréhension, également à des degrés variés. On est capable de parler facilement, parfois de manière abondante, mais on mêle les mots et les sons, on parle dans une sorte de jargon et on se répète.

    Des outils pour bien vivre au quotidien quand on souffre d’aphasie

    Si vous rencontrez des difficultés de compréhension ou si vous ne parvenez plus à vous exprimer spontanément, cela aura des conséquences lourdes au quotidien. Pouvez-vous imaginer à quoi ressemblerait votre vie si vous n’étiez plus capable de lire les panneaux de signalisation ou si vous mettiez à remplacer un mot par un autre, comme dans la Belle Lisse Poire du Prince de Motordu ?

    Une personne qui prend conscience qu’elle devient aphasique peut ressentir beaucoup de frustration, de colère et d’impuissance face à ce trouble. Il existe des traitements basés sur la rééducation à la parole à l’aide d’un neurologue, mais une aphasie ne se guérit pas toujours.

    Mon père était aphasique et le moyen de calmer sa colère et de communiquer autrement était de l’accompagner à l’aide de la musicothérapie.

    Comment conserver une vie sociale et une vie quotidienne la plus normale possible lorsqu’on est aphasique ? Grâce à des activités où l’expression et la compréhension utilisent d’autres canaux que le langage écrit ou parlé :

    Contactez-moi pour en savoir plus !

    Tags: , ,

    Afficher les commentaires (0)

    This is a unique website which will require a more modern browser to work! Please upgrade today!