Le Blog

Quels sont les signes du manque d’estime de soi ?

    L’estime de soi, c’est quoi ? C’est le regard qu’on porte sur soi et la façon dont on aime, ou pas, ce qu’on voit. L’estime de soi est au cœur de notre personnalité et détermine nos grands choix de vie comme nos actions du quotidien. 

    Comment savoir si l’on a une bonne image de soi ? Comment l’améliorer si elle est mauvaise ? Découvrons tout ce qu’il faut savoir sur l’estime de soi dans cet article en deux parties.

    Pourquoi avoir une bonne estime de soi est important 

    Souvenez-vous de vos années à l’école. Avez-vous été encouragé par des professeurs passionnés, qui ont développé votre goût pour l’histoire ou la biologie ? Ou avez-vous plutôt subi des remarques désagréables d’enseignants qui vous ont dégoûté des maths ou de l’anglais ?

    Plusieurs observations ont démontré la corrélation entre l’estime de soi et les résultats scolaires. Un enfant avec une bonne estime de soi adopte plus facilement des stratégies pour résoudre ses difficultés, n’hésite pas à faire appel à son entourage pour demander des conseils, persévère dans ce qu’il entreprend. 

    À l’inverse, un enfant avec une faible estime de soi aura tendance à se replier sur lui-même, à abandonner à la première difficulté et à se dire qu’il est nul. Une bonne estime de soi permet de passer plus facilement à l’action, de demander de l’aide en cas de blocage, et, au final, d’acquérir une plus grande stabilité émotionnelle. Ce qui est valable pour les enfants est aussi observable quand on devient adulte. On s’auto-évalue de manière négative, on doute davantage, on a peur de l’échec… 

    Quels sont les signes d’une faible estime de soi ?

    Ne vous fiez pas aux apparences ! Derrière un comportement arrogant peut se cacher un profond manque d’estime de soi. Soulignons aussi qu’une faible estime de soi favorise le développement de troubles psychiques, comme l’anxiété, les phobies ou la dépression. 

    Voici 10 signes qui peuvent trahir une faible image de vous :

    1 – Vous êtes focalisé(e) sur votre apparence

    Une personne à faible estime de soi a tendance à contrôler au maximum son image, surtout en présence d’autres personnes susceptibles de la juger. Vêtements, attitude, maquillage… tout doit être nickel ! À tel point que ce contrôle excessif de votre apparence peut devenir angoissant au quotidien. D’ailleurs si vous souhaitez “pimper” votre style je vous invite à visiter les services d’Annick Lemieux 

    2 – Vous vous sentez seul(e)

    Vous avez l’impression d’être incompris(e) parce que trop différent(e) des autres, vous vous sentez moins valable, moins intéressant(e)… Vous avez l’impression de ne pas correspondre à ce que l’on attend de vous et vous vous isolez.

    3 – Vous souffrez du syndrôme de l’imposteur

    Vous avez l’impression de ne pas être légitime dans votre activité professionnelle ou dans votre rôle social. Même en cas de réussite, vous avez tendance à dire que vous avez eu de la chance, que vous n’y êtes pour rien !

    4 – Vous ne parvenez pas à résoudre vos difficultés personnelles

    Chaque problème renforce votre position inconfortable, comme s’il était normal de souffrir plus que les autres. Vous pensez que vous ne méritez pas de trouver une résolution positive à vos problèmes et vous avez tendance à tourner en rond dans vos pensées négatives au lieu de passer à l’action.

    5 – Vous remettez vos propres décisions en question

    Vous doutez constamment et chaque prise de décision peut prendre beaucoup de temps, car vous vous demandez sans cesse si vous avez fait le bon choix. Vous n’avez pas non plus confiance dans vos prises de position.

    6 – Vous procrastinez (vraiment) beaucoup

    Conséquence directe du point précédent, chaque prise de décision est lente et sa mise en action l’est encore plus, car vous doutez trop et vous ne pouvez pas envisager sereinement les conséquences (même minimes) d’un échec potentiel.

    7 – Vous n’arrivez pas à demander de l’aide

    Vous pensez que c’est un signe de faiblesse, alors vous préférez vous débrouiller seul(e) plutôt que de demander conseil à un proche, à un collègue ou à un médecin pour résoudre un problème. La confiance en vous n’est qu’une façade.

    8 – Vous n’acceptez pas la contradiction

    Comme vous doutez de vous, vous avez peur qu’on mette à jour vos failles et qu’on remette en question vos positions (que vous estimez fragiles). Vous développez donc des défenses démesurées pour éviter d’être en difficulté et bannissez toute contradiction.

    9 – Vous voyez toujours “le verre à moitié vide”

    Vous ne voyez que le mauvais côté des choses, vous cultivez un état d’esprit négatif et avez tendance à tout niveler par le bas. Vous pouvez aussi dégrader l’image des autres pour les rabaisser au niveau où vous vous percevez.

    10 – Vous évitez à tout prix de vous faire remarquer

    Vous respectez scrupuleusement les codes sociaux et les normes de votre groupe, non par conviction, mais par désir de passer inaperçu(e). Les tenues extravagantes ou les tatouages, très peu pour vous ! Faire partie d’une majorité vous permet d’éviter qu’on remette vos choix personnels en question.

    Prenez le temps de vous observer : vous reconnaissez-vous dans ces descriptions ? Si la réponse est OUI pour plus de la moitié, alors il est temps de remuscler votre image ! Nous verrons comment faire dans la suite de cet article : les outils pour améliorer l’estime de soi.

    Tags: , , ,

    Afficher les commentaires (0)

    This is a unique website which will require a more modern browser to work! Please upgrade today!