Le Blog

Les effets insoupçonnés de la musique sur les hormones

    Chanter, jouer de la musique ou écouter votre disque préféré ont des effets bénéfiques sur votre santé physique et mentale : c’est prouvé ! Les sons augmentent la production d’ocytocine et d’anticorps bénéfiques au système immunitaire. La musicothérapie s’avère utile pour gérer les émotions et les douleurs pendant la grossesse ou l’accouchement par exemple. Mais ce n’est pas tout : voici ce que la musique vous fait faire à votre insu !

    Quand musique rime avec aérobic

    Pendant votre cours de fitness en salle ou votre séance de running hebdomadaire, avez-vous remarqué que l’effort physique est plus simple à réaliser sur une musique entraînante ? Eh oui, la musique rend sportif ! Le rythme cardiaque s’aligne naturellement sur celui de la musique, il est donc recommandé de sélectionner une chanson avec un tempo légèrement plus rapide (sinon vous ralentissez votre rythme). La cadence idéale ? Entre 120 et 135 bpm.

    La musique douce permet une meilleure concentration

    Votre corps libère de la dopamine quand vous écoutez votre chanson préférée. Mais si vous êtes fan de Daft Punk, le tempo trop rapide ne permet pas de bien vous relaxer… alors que la musique classique, oui ! Cet état de détente favorise la concentration et vous évite d’être distrait pendant que vous travaillez.

    Salade ou pizza ? La musique choisit pour vous !

    Un autre effet insolite de la musique : elle guide le choix de votre menu au restaurant !Une étude américaine a prouvé que la musique d’ambiance influençait les commandes des plats : plus la musique est forte, plus les clients ont tendance à préférer les plats riches. L’explication ? L’augmentation du bruit entraîne une hausse du stress, que nous cherchons à faire baisser avec des aliments “rassurants”, plus gras, salés ou sucrés. Les chances de commander une tartiflette sont donc plus élevées dans un lieu où le volume dépasse les 70 db !

    Pour aller plus loin, je vous recommande l’excellent ouvrage du neurologue Pierre Lemarquis consacré au mécanisme de la stimulation de la musique sur notre cerveau : Sérénade pour un cerveau musicien.

    Tags:

    This is a unique website which will require a more modern browser to work! Please upgrade today!